L’Atelier 1664 : la brasserie éphémère stupéfiante

– L’Atelier 1664 –

Avec l’arrivée des beaux jours et le retour du soleil, le mois de mai sonne le début des hostilités en matière d’apéros en plein air et de terrasses ensoleillées. Ça tombe bien, on vous a dégoté l’endroit idéal : l’Atelier 1664. Durant tout le mois de mai, la célèbre marque de bières 1664 s’est associé à MylittleParis pour proposer une brasserie éphémère démentielle avec notamment un espace en plein air de rêve!

Outre ses 2 grandes terrasses arborées qui nous donne l’impression d’être à la campagne en plein coeur de Paris, l’Atelier 1664 se divise en pas moins de 7 espaces singuliers avec chacun leur propre ambiance :

  • la Brasserie : pour siroter une bière (dont la cuvée spécialement conçue pour l’événement) et déguster de bons petits plats des Niçois
  • le Bleu Club : un espace ambivalent : atelier créatif le jour et piste de danse la nuit
  • La Fabrique : pour apprendre les dessous du brassage
  • La Terrasse : pour attaquer l’apéro en beauté avec notamment ses sièges suspendus à la pergola
  • l’Office : pour être studieux dans la journée en faisant du co-working
  • le Jardin : où vous pourrez jouer à la pétanque ou au Molky, vous prélasser dans des gros coussins ou même vous jetez dans la piscine à bulles !
  • la Tablée : Une immense table pour plus de 15 convives

Mais l’Atelier 1664 c’est aussi de nombreux ateliers : accords mets et bières, dégustation à l’aveugle, matinées yoga etc., des conférences et plein de  soirées musicales organisées. Une petite pépite bien cachée, mais dépêchez-vous : il ne vous reste plus que quelques jours pour la découvrir!

 

***
INFOS PRATIQUES
L’Atelier 1664
Jusqu’au 31 Mai 2018
47 rue du Cardinal Lemoine
75005 Paris
Métro : Jussieu
Horaires : tous les jours de 11h à minuit (le vendredi et samedi jusqu’à 1h)
Tarifs : 4€ un demi / 7€ la pinte

https://www.atelier1664.fr

Maud

Cet article L’Atelier 1664 : la brasserie éphémère stupéfiante est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble