Archives quotidiennes :

Ventes privées du 26 avril 2018

VENTE PRIVEE: Don Hierro DHO, Hyundai, La box de vins sans baratin,  Livia, Sinequanone, L’épicerie pop sucrée salée, Loubsol, La cave idéale,
VP 19H:  Compagnia dell’Arabica,  Esprit Home, Cuisine italienne, Corinne Cobson, New Classic Toys, Pomm Poire, Backsun,
VP OneDay:
VP loisirs: Escale à Ibiza, Barcelone, Clubs en bord de mer, Grandes Vacances au camping,  Circuits autour du monde, Grèce et ses iles,
VP Bons: Leon de Bruxelles,
SHOWROOMPRIVE 3 Suisses, ObeYourBody, Lanerossi, Votre été au sommet, Monday Tuesday, chaises, Pepe Jeans london, BCBGMaxazria, Sneakers, l’atelier de la soie, J’aménage ma terrasse, BabyGo, Ray Ban, Tefal, Lipo Actif, Golden sun, Ready for summer, Mitzuko, Bayton, Boutique Coquine
SHOWROOMPRIVE loisirs: Corfou Heliades, Sri Lanka,
ZALANDO PRIVE: Tommy Hilfiger, Tom Tailor, Jack Wolfskin Salomon, Wesco, Tom Tailor denim, Hummel, Think,
BRANDALLEY: Guess, Fitness et Running, Vertigo, Ringspun Firetrap, Bord de Mer, montres André Belfort, Avant
BAZARCHIC: Travel One, Composition Murale, Last Chance, Millésimes exceptionnels, Harris Willson, Sonia Rykiel, Les tropeziennes, Spécial Escarpins, Italian Bags, Febronie, Spécial Plage, 
VENTEduDIABLE: caméras Netgear, Objets connectés, Samsung Galaxy S6, Déstockage à prix coutant, Macbook Air 13
PRIVATEsportSHOP:  BLK, Sixdeuce, La sportiva, Tribesports Bask coast, Daniel wellington cluse, Geeko, Muehldorfer, Soins du sportif, Hot Buttered, Le Grand, Outwet, Match Retour, Jeep,
BRICO PRIVE:
BEAUTE PRIVEE: Smink, Beautyline, Obey Your Body,
WESTWING: Outlet rangements Wall Art, Accessoires Luminaires Textile Cuisine

INTERDITauPUBLIC : Wilsa, De fougères, Dewalt, Secufirst Jindoli Jo Beau
HOMME PRIVE: Monster casques, Les voiles de Saint Tropez

Voir la source
Author: Ventes Privées Sur Internet

Margiela, les années Hermès : la nouvelle expo mode du Musée des Arts Déco

– Margiela, les années Hermès –

Musée des Arts Décoratifs

Le créateur de mode le plus mystérieux Martin Margiela n’aura jamais eu autant la cote, car en ce printemps 2018, Paris ne présente non pas une, mais deux expositions à son sujet; après la sublime rétrospective au Palais Galiera, c’est au tour du Musées des Arts Décoratifs de mettre ce créateur subversif et avant-gardiste à l’honneur. Mais le MAD (le nouveau nom du Musée Arts Déco, qui a aussi changé toute sa charte graphique) a opté pour un angle d’attaque bien particulier, car il s’intéresse exclusivement au travail de Margiela lorsqu’il était directeur artistique chez Hermès entre 1997 et 2003. Cette exposition fait alors sans cesse dialoguer à la fois les créations de Margiela pour Hermès mais aussi ses propres collections sous sa marque éponyme; la scénographie se traduit alors par 2 zones colorées bien distinctes : le orange de la Maison Hermès qui répond au blanc immaculé de la Maison Martin Margiela. Au total, ce sont plus de cent silhouettes, vidéos, photographies d’archive qui viennent illustrer cette collaboration surprenante mais très riche entre deux univers apparement contradictoires : le luxe intemporel d’Hermès et la déconstruction avant-gardiste de Margiela. Et pourtant, Martin Margiela a réussi pleinement à mettre son savoir-faire au service de cette grande maison; il a proposé une nouvelle vision de la femme Hermès, où le confort, l’intemporalité, l’authenticité sont de rigueur. La palette de couleurs est sobre et monochrome, le style est épuré et à travers ses douze collections chez Hermès, Martin Margiela a proposé une vision cohérente et novatrice du luxe contemporain. L’exposition, dont la direction artistique revient à Martin Margiela lui-même, met en lumières les grandes thématiques chères à Margiela, qu’il a décliné chez Hermès, au service d’un luxe plus discret, comme son travail sur les doublures, les pinces apparentes, son goût pour le rétro et les tailleurs. On est bluffé de voir comment son travail chez Hermès et pour sa propre maison peut être si différent en apparence et pourtant si proche dans sa construction. Une très belle exposition qui complète à merveille celle du Palais Galliera.

***
INFOS PRATIQUES
Margiela, les années Hermès
Jusqu’au 2 Septembre 2018
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
Métro : Palais-Royal Musée du Louvre
Horaires : du mardi au dimanche de 11h à 18
Tarifs : Plein tarif : 11€ / Tarif réduit : 8,50€

http://madparis.fr/

Maud

Cet article Margiela, les années Hermès : la nouvelle expo mode du Musée des Arts Déco est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble