Fresh-Square-Quand-les-bobos-voient-double-2-1024x684

Portrait bobo des fondatrices de Fresh Square, le (super) potager d’intérieur

fresh-square-quand-les-bobos-voient-double-2
Photo © K2S Production / Kada Sarah

Ecolos dans l’âme, nous sommes toutes deux persuadées qu’une nouvelle alimentation est possible. Egalement citadines, nous avons bien conscience que ce n’est pas toujours facile de bien se nourrir en ville. Mais heureusement, de nombreux projets voient le jour (MonPotager.com, La Ruche qui dit Oui, les AMAP, pour ne citer qu’eux) … et Fresh Square, un concept de potager intérieur autonome, en fait partie ! On a alors rencontré Solène et Lou, les fondatrices de ce super concept.

  • Pouvez-vous nous présenter Fresh Square ?

Fresh Square est la manière la plus simple d’avoir toujours des fines herbes, des salades ou encore des tomates cerises… toujours sous la main. Ses produits sont sans OGM, pesticides, conservateurs et cueillis à pleine maturité. Et tout ça, sans lever le petit doigt !

C’est en effet un potager d’intérieur autonome qui réplique les cycles de la nature en intérieur pour que nous puissions tous faire pousser, même en appartement.

Les modules s’empilent les uns sur les autres pour créer un véritable jardin potager vertical. On peut avoir 12 plantes dans un Fresh Square et donc 48 si on crée sa colonne de Fresh Square. De quoi être auto-suffisant sur ces aliments.

fresh-square-quand-les-bobos-voient-double-1
Photo © K2S Production / Kada Sarah
  • Comment vous est venue l’idée de ce nouveau concept ?

Comme nous menons une vie à 100 à l’heure, nous n’arrivions pas à faire pousser des petits légumes en pot. Les plantes ne résistent pas à quelques jours d’inattention. Essuyant de nombreux échecs, nous étions toutes les deux frustrées car nous voulions aussi promouvoir une production alimentaire ultra locale et consciente, là où elle est consommée !

Pour cela, il fallait concevoir un potager prenant soin des plantes par lui-même… tout en mettant la priorité sur la qualité et l’utilisation d’un sol bio.

Pour nous, Fresh Square a donc été notre meilleure idée pour faire le premier pas vers une production alimentaire chez soi.

  • Selon vous, lorsqu’on est citadin (comme nous), qu’est-ce qu’on peut faire d’autres pour avoir une alimentation plus responsable ? (avoir un potager, c’est déjà un bon début !)

Une alimentation responsable commence par prendre soin de soi et de sa famille : privilégier des produits sains, sans pesticides et si possible bio pour avoir le meilleur contenu en vitamines et oligo-éléments.

Ce sont justement ces mêmes produits qui ont aussi un faible impact sur la planète, en limitant la dégradation des sols, la pollution des nappes phréatiques…

Ensuite, en consommant local et de saison, on évite les longs transports, les fruits cueillis avant la maturité, et on soutient l’économie autour de soi !

Et enfin, réduire la consommation de viande et autre protéines carnées est un autre pas pour préserver la planète.

Fresh Square répond à une partie des besoins alimentaires. Les AMAPs, magasins bio ou magasins « directs producteurs » offriront le complément !

fresh-square-quand-les-bobos-voient-double-3
Photo © K2S Production / Kada Sarah
  • Avoir un potager et cultiver ses propres légumes bio dans son appart … ça fait pas un beau bobo ? 😉

Ahahaha, quelle question ! Et bien… peut être que l’objet l’est mais le concept ne l’est pas. Quoi de plus naturel que d’avoir son potager ? Pas besoin d’être bobo pour cela.

  • D’ailleurs, que pensez-vous du mot « bobo » ?

Bourgeois et Bohème ! On trouve ça plutôt sympa, les personnes qui s’impliquent pour la planète et qui ont un esprit artiste. Le mot était au départ un peu péjoratif, mais maintenant c’est une vraie communauté qui partage un certain art de vivre !

Nous on aime tout le monde, y compris les bobos. Et on assume, on est aussi un peu bobo !

  • Le mot de la fin : vos prochains projets pour Fresh Square ?

fresh-square-quand-les-bobos-voient-double-4Pour l’instant, nous sommes 100% concentrée sur notre campagne de financement participatif sur Kickstarter. Pour la suite, nous avons beaucoup d’idées ! Notre vision est de relever le challenge de nourrir les villes de plus en plus nombreuses, tout en gardant une production de très haute qualité.

Après ce premier module, nous prévoyons d’autres modules pour faire pousser, toujours aussi facilement et naturellement : des graines germées, de la kombutcha, des champignons…

Le tout sera empilable sur le même jardin vertical.

Cet article Portrait bobo des fondatrices de Fresh Square, le (super) potager d’intérieur est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble