Merci_Raymond1

Merci Raymond : la nouvelle expo contemporaine et décalée de la Monnaie de Paris

– Merci Raymond –

Bertrand Lavier

Merci_Raymond1

Depuis quelques années déjà, la Monnaie de Paris ( la + vieille usine à Paris, car oui la monnaie est vraiment fabriquée là bas!) a décidé de s’investir dans l’art contemporain en proposant de très belles expositions qui dialoguent avec le sublime bâtiment de la Monnaie de Paris. Rappelez-vous l’automne dernier on était allé faire un tour à « Take Me I’m yours ». Cette fois-ci, c’est l’artiste français Bertrand Lavier qui est mis à l’honneur avec sa très belle expo « Merci Raymond ». Plus qu’une « simple exposition » Bertrand Lavier nous propose des histoires qu’il met en relation avec des oeuvres de Raymond Hains, son mentor et complice artistique. Bertrand Lavier fait dialoguer les oeuvres, qui se répondent mutuellement; il crée des correspondances et des analogies entre les images, mais aussi entre les mots. Il aime l’humour, la poésie, s’amuse du spectateur et propose un univers créatif gentiment décalé à travers des faces à face et des dialogues entre les 2 artistes, à tel point que l’on ne sait plus vraiment quelles oeuvres sont de Bertrand Lavier ou de Raymond Hains… Betrand Lavier à conçu l’expo suivant 12 salles, comme 12 conversations différentes. On trouve par exemple la « salle des skis » où tous les artistes présentés ont comme point commun d’avoir un nom de famille se terminant par -sky (Stravinsky, Boltansky….) qu’il fait correspondre avec une palissade de..skis! ou bien encore la « salle des Z » et la « salle des O », où tout a un rapport plus ou moins évident avec respectivement la lettre Z et la lettre O. C’est drôle, poétique et d’une sincérité très émouvante. On a eu la chance de faire cette expo avec un guide, et franchement ça change tout ! Alors surtout n’hésitez pas à poser des questions aux médiateurs qui sont dans les salles, ils se feront un plaisir de vous raconter toutes les anecdotes qui se cachent derrière les oeuvres. Car l’intérêt majeur de cette expo réside dans le sens des oeuvres et la démarche de l’artiste, ça serait dommage de passer à côté! En résumé, un très bel hommage, qui commence dès la façade du monument avec « Merci Raymond » écrit en gros qui nous accueille : simple et efficace! Quand on parle d’hommage, on ne peut s’empêcher de penser à celui d’Ugo Rondidone à John Giorno dans sa très belle exposition de l’hiver dernier au Palais de Tokyo intitulé « UGO RONDINONE : I ♥ JOHN GIORNO ». Ici, Bertrand Lavier va même au-delà de l’hommage, car c’est un véritable dialogue entre 2 amis qui fait sourire, émeut et nous touche.

Merci_Raymond2

Merci_Raymond3

Merci_Raymond4

Merci_Raymond5

Merci_Raymond6

Merci_Raymond7

Merci_Raymond8

Merci_Raymond9

Merci_Raymond10

Merci_Raymond11

Merci_Raymond12

Merci_Raymond13

Merci_Raymond14

Merci_Raymond15

Merci_Raymond16

***
INFOS PRATIQUES
Merci Raymond, par Betrand Lavier
Jusqu’au 17 Juillet
Monnaie de Paris
11 Quai Conti
75006 Paris
Métro : Pont Neuf / Saint-Michel
Horaires : Tous les jours de 11h à 19h, le jeudi jusqu’à 22h
Tarifs : Tarif Plein : 12€ / Tarif Réduit : 8€

https://www.monnaiedeparis.fr/fr/bertrand-lavier

Cet article Merci Raymond : la nouvelle expo contemporaine et décalée de la Monnaie de Paris est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble